Philippe Annocque

 

 

Vie des hauts plateaux

( arbitrairement 183 )

 

Mon bonheur augmentait. Il augmentait même de façon tout à fait inexplicable, je n'y comprenais rien. Certes, j'avais vu un beau paysage. Ma maison était joliment décorée. J'avais fait un bon repas. Mais tout cela, somme toute, c'était mon sort quotidien. Et puis, en consultant mes indicateurs d'humeur, je me suis avisé d'une autre chose, une autre source de bonheur que je n'avais pas encore identifiée jusque là - et pourtant j'étais informé de la chose, ce n'était pas une surprise, mais elle faisait plutôt partie à mes yeux des incontournables formalités : j'étais tout simplement sur le point de mourir.


Philippe Annocque est le cabaretier du blog Hublots sous-titré parce que la visibilité est mauvaise. Il a publié plusieurs livres dont Par temps clair chez Melville éditeur et Une affaire de regard aux éditions du Seuil. Chez Quidam éditeur, il a fait paraître Liquide et Monsieur le Comte au pied de la lettre.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.



"Dans un monde sans mélancolie les rossignols se mettraient à roter."


Cioran

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site